jeudi 25 octobre 2018

Guirlande de fanions

Coucou vous ! Z'allez bien ?

Je rentre à peine du salon ID Fil & Aiguilles de Lyon (hiiiii, il faut que je vous montre mon stand dans le prochain article !) que j'enchaîne sur Creativa Nantes la semaine prochaine !
Mais pour ce deuxième salon je ne suis pas toute seule, et on vous prépare de jolies choses avec notre bande de blogueuses. Car cette année, le salon fête ses 20 ans ! Pour l'occasion, nous allons réaliser deux vitrines d'anniversaire avec deux ambiances différentes : une extérieure très colorée, et une intérieure dans des tons plus doux.

Je participe donc avec ce que je fais le mieux : le crochet ! Je crochète quelques petits trucs, des gâteaux, des fruits, des bonbons, des plantes, … et j'ai même tenté les guirlandes de fanions.
Et parce que les guirlandes c'est cool, qu'on peut les ressortir à n'importe quelle occasion et qu'on n'en a jamais trop, je vous propose de réaliser vous aussi votre guirlande de fanions au crochet !




Matériel : 

  • Plusieurs fils de couleurs différentes pour les fanions (j'ai utilisé principalement des pelotes Azurite de Distrifil et Uttacryl de Cheval Blanc) ;
  • Un crochet adapté aux fils choisis (de mon côté c'était un 4 mm) ;
  • Un fil pour lier les fanions en guirlande (j'aime bien utiliser un fil neutre qui change de couleur) ;
  • Ciseaux, aiguilles, marqueurs, tout ça tout ça.

Abréviations / Points utilisés :

  • ml = maille en l'air / chaînette
  • ms = maille serrée
  • augm = augmentation = 2 mailles crochetées dans une même maille
  • dim = diminution = 2 mailles crochetées en une seule
Pour les diminutions, piquez dans la 1e maille pour récupérer un fil, puis dans la 2e pour récupérer un deuxième fil, faites un jeté et passez-le à travers les trois boucles sur le crochet.

 

Fanions

Commençons par les fanions. Faites-en autant que vous voulez, de la taille que vous voulez, dans les couleurs que vous voulez ! 

Ces fanions sont en fait des triangles doublés. Un triangle de crochet n'a pas beaucoup de tenue tout seul, il vaut mieux le doubler pour éviter qu'il rebique trop.
On commence par une chaînette qui servira de base au triangle. Celui-ci va se former avec des diminutions à chaque rang jusqu'à arriver à une seule maille, Puis, au lieu d'arrêter là et de crocheter un deuxième triangle similaire, on repart directement sur le 2e avec des augmentations. Et on enchaîne sur la bordure pour assembler les deux. Ainsi on évite les changements de fils, pour n'en avoir qu'un seul par fanion !

Pour mes explications je pars sur un triangle de 12 ms, mais tout est possible. Pour vous donner une idée, j'ai fait une grande et une petite guirlandes : mes triangles de 12 ms ont une base et une hauteur de 6,5 cm, et ceux de 20 ms ont une base et une hauteur de 10,5 cm.

Allez, c'est parti !
R0. 13ml, tourner.
R1. En commençant dans la 2e maille à partir du crochet : 12ms, 1ml et tourner.
R2. 1dim, 10ms, 1ml et tourner.
R3. 1dim, 9ms, 1ml et tourner.
R4. 1dim, 8ms, 1ml et tourner.
R5. 1dim, 7ms, 1ml et tourner.

R6. 1dim, 6ms, 1ml et tourner.
R7. 1dim, 5ms, 1ml et tourner.
R8. 1dim, 4ms, 1ml et tourner.
R9. 1dim, 3ms, 1ml et tourner.
 

R10. 1dim, 2ms, 1ml et tourner.
R11. 1dim, 1ms, 1ml et tourner.

R12. 1dim, 1ml et tourner.
R13. 1ms, 1ml et tourner.
R14. 1augm, 1ml et tourner.
R15. 1augm, 1ms, 1ml et tourner.
R16. 1augm, 2ms, 1ml et tourner.
R17. 1augm, 3ms, 1ml et tourner.
R18. 1augm, 4ms, 1ml et tourner.
R19.
1augm, 5ms, 1ml et tourner.
R20. 1augm, 6ms, 1ml et tourner.
R21. 1augm, 7ms, 1ml et tourner.
R
22. 1augm, 8ms, 1ml et tourner.
R
23. 1augm, 9ms, 1ml et tourner.
R
24. 1augm, 10ms, 1ml et tourner.
R25. 12ms.
R26. Plier en deux et assembler les deux parties : 3ml, 12ms sur le côté (la dernière maille se fait dans la pointe), 3ml, 12ms sur l’autre côté (la première dans la même pointe), 3ml, 12ms dans la base. Chaque ms se fait en piquant à travers les deux triangles, afin de les fermer en un seul.



 Vous pouvez cliquer sur les images pour les agrandir !
Commencez la bordure en piquant bien dans ces deux trous.

Bordure en trois étapes.
Arc-en-cieeeeel !
Double ration de fanions.


Assemblage de la guirlande 

Une fois que vous avez crocheté tous vos fanions, vous pouvez les assembler avec une chaînette. 

Commencez par un nombre assez important de mailles en l'air, cela vous permettra ensuite de l'accrocher plus facilement. Vous pouvez même créer une petite boucle en crochetant une vingtaine de ml, puis en faisant une maille coulée dans la toute première maille, avant de repartir sur la chaînette.

Assemblez les fanions par la base : après vos mailles en l'air, faites des mailles coulées (ou des mailles serrées si vous préférez) dans les mailles de la bordure des fanions, puis repartez sur une chaînette avant d'attacher le fanion suivant. Essayez de garder le même nombre de mailles entre chaque fanion si vous voulez un résultat régulier !



Pour encore plus de fantaisie, j'ai ajouté des pompons à chaque bout de mes guirlandes, j'adore ! ^^

Pompons arc-en-ciel.
Pompon bleu !

Voilà voilà ! Ce n'est pas compliqué, c'est typiquement le genre de projet sans prise de tête qu'on peut emporter avec soit un peu n'importe où, ou que l'on peut avancer en regardant des séries ou des films  !

Si vous avez peur de perdre le compte des mailles dans les fanions, n'hésitez pas à utiliser des marqueurs pour retrouver les mailles des bouts de rangs (je fais ça tout le temps, ça m'évite de compter mes mailles sans arrêt ^^).


Bon, on passe à l'avalanche de photos ? (Ce blog ne serait plus le mien sans une cinquantaine de photos par article, haha !)
Double séance : une à domicile pour égayer un peu les murs désespérément blancs, l'autre dans un parc parce que les arbres aussi ont droit à un peu de gaité ! Même pas besoin d'anniversaire pour utiliser ces guirlandes en fait !







Oh, notre tandem Aucion était de sortie aussi (évidemment). Ce qui me permet de vous montrer que les guirlandes de fanions peuvent être utilisées partout, dans vraiment toutes les tailles ! ^^





Je suis fan ! Je pense que je vais me promener tout le temps avec mes guirlandes pour les installer à chaque endroit où je m'arrête, ça rend tout tellement plus joyeux  ♡
À commencer par le salon Creativa Nantes, du 1er au 4 novembre. Elles y seront avec plein d'autres belles créations, vous pourrez venir les voir (et moi aussi au passage ^^) !

D'ailleurs, vous pouvez tenter de gagner une place pour le salon sur mes réseaux : instagram et facebook !


Vous aussi vous allez crocheter les vôtres ? Si oui, montrez-moi le résultat, j'adore voir vos réalisations ! :)

Et pour encore plus de tutos festifs, je vous invite à aller voir ceux des copines :




Fils utilisés :
Azurite de Distrifil, Uttacryl de Cheval Blanc, et Barisienne de Bergère de France pour les fanions.
Sunny multi de Cheval Blanc coloris 413 pour la petite guirlande.
Indy de Cheval Blanc coloris Granit 96 pour la grande guirlande.
Crochet utilisé : 4 mm.

Lien(s) utile(s) :
Site de Creativa Nantes
Page facebook de Creativa Nantes

jeudi 28 juin 2018

En robe, Chignon !

(Ça fait trèèèès longtemps que je dois vous en parler, je profite d’un shooting pour me lancer !)



Aujourd’hui, je vais vous présenter ce nouvel accessoire de mode qui va bientôt conquérir le monde ! Je veux parler bien sûr de l’enrobe-chignon ! Je vous en parle par-ci, par-là au fil des articles. Mais je ne vous ai jamais présenté cette révolution de la mode !

Enrobe-chignon voulant dominer le monde.

Un petit peu d’histoire


Il y a bientôt 4 ans (4 ANS 😱), je faisais une PicoKaki ! Vous vous souvenez ? Et presque deux ans après, j’avais crocheté une grosse casquette ! Puis la même en plus petit pour PicoKaki ! (Souvenirs, souvenirs…)

À la fin de cet article, j’expliquais que mon HaaS s’était honteusement approprié la PicoCasquette de PicoKaki comme enrobe-chignon. « Mais c’est quoi un enrobe-chignon ? (Me direz-vous.) Et tu veux vraiment nous re-raconter les trois dernières années de ton blog ? »

Non, rassurez-vous ! Je vais vous expliquer !

Détournement de PicoCasquette.
Il avait bien raison quand même, ça rend bien !

Après cette traumatisante histoire de vol de PicoCasquette, j’ai décidé de fabriquer de quoi remplacer cette PicoCasquette sur les chignons de mon HaaS. On se décore bien le cou, les poignets, les oreilles… alors pourquoi pas le chignon ?
C'est ainsi que l'enrobe-chignon est né.
(Joli nom choisi par le HaaS !)


Les créations


N’ayant pas trop d’inspiration au début, je suis partie sur des personnages ou éléments qui avaient du sens autour d’un chignon. Un bouffe-tête pour commencer (il se prête idéalement au jeu de l'enrobe-chignon). Puis une pokéball (en plein dans la folie Pokémon Go!).

Illustration parfaite de l'humain parasité par le bouffe-tête.

En plus de bouffer les têtes, cette petite bête aime éblouir les autres !
Ohhhh, les mignonnes petites antennes !
Pokéball, go !
Allez Pikachu, rentre dans la Pokéball !

Puis, je me suis lancée dans des projets plus ambitieux. Mon HaaS avait vraiment envie d’attirer tous les regards ! Je lui ai donc crocheté un tentacule pourpre, un burger et enfin, un Totoro !!!

« Va pousser ailleurs, l'arbre, là tu me fais de l'ombre ! »
« Rahhhh, foutu vent ! J'ai perdu mon parapluie ! »
« Et puis toi, le renard, arrête de faire la fête, c'est pas comme ça qu'on va conquérir le monde ! »


Noooooon ! Pourpre a déteint sur mon HaaS !
Double ration de burger !
C'est ça la république !
Burger en pèlerinage au Melting Potes.

Royaume des chaaaaaats.

Double ration de Totoro !
C'est ça la république !
Sourire flippant, bonjour.

🎶 Tonari no Totoro, Totoro !



Enfin, cette année, j’ai offert à mon HaaS ma nouvelle création ! Un ange pleureur de Doctor Who !

HaaS, tu as un truc sur la tête.
Mais ne cache pas tes yeux, petit ange, le paysage est sympa pourtant.

Don't blink!

Quel beau HaaS (en toute objectivité, évidemment) !

Dans les faits, ce sont juste des amigurumis évidés. Avec un chignon à la place du rembourrage ! Du coup, je dois les créer sur-mesure (selon la taille du chignon), et ils sont quand même parfois déformés (selon la forme du chignon), mais c'est le jeu.
 À l'usage, mon HaaS préfère ceux qui ont un bord épais comme le tentacule ou le burger, ça permet de bien les attraper pour les placer sur le chignon.

Certains sont plus compliqués que d'autres à imaginer (surtout si je dois ajouter une bordure épaisse), c'est à chaque fois un nouveau défi que je relève ! \o/


Voilà ! J’ai encore plusieurs projets pour habiller la tête de mon HaaS et… toutes vos têtes quand vous viendrez réclamer les vôtres ! ^^




Lien(s) utile(s) :
La PicoCasquette, origine des enrobe-chignons
Mes premiers bouffe-têtes au crochet
Mes premiers tentacules de Day of the Tentacle
Mon premier burger au crochet
Mes premiers Totoro au crochet
Mon premier ange pleureur au crochet